Pour qui?

Toute personne à un moment donné de sa vie peut ressentir le besoin de rencontrer un psychologue. Il n’y a pas de degré nécessaire au mal-être pour avoir le droit de se faire accompagner. Les difficultés rencontrées sur le plan psychique, quelles soient temporaires ou durables sont propres à chacun.
En tant que psychologue, ce qui m’importe c’est le ressenti de la personne que je rencontre vis à vis de son vécu et la façon dont je vais pouvoir l’accompagner pour que ses émotions et attitudes ne soient pas figées dans le temps.

L’enfance et l’adolescence sont de grandes périodes développementales où s’opèrent de nombreux changements, sur le plan physique et psychologique. Les caractéristiques propres des enfants et des adolescents interagissent avec leur environnement (famille, amis, école, etc.). Des changements nécessaires s’opèrent mais il arrive qu’un mal-être se présente. Les causes peuvent être multiples, plus ou moins conscientes et parfois difficiles à extérioriser. L’accompagnement par un(e) psychologue peut s’avérer bénéfique.

La parentalité se construit au fur et à mesure de la vie. L’arrivée d’un enfant transforme la dynamique mise en place précédemment. Le(s) parent(s) doivent réajuster le quotidien et peuvent être en difficulté pour retrouver un équilibre stable. Le psychologue peut ici accompagner la réflexion et favoriser une évolution sereine de la situation.

Au cours de la vie, que ce soit dès la naissance ou au cours du développement, le handicap ou la maladie peuvent survenir. La personne malade ou en situation de handicap peut alors être en difficulté sur le plan psychologique, quant à son estime de soi, au vivre avec, au regard des autres, etc. Le handicap et la maladie ont également des effets sur les proches de la personnes concernée. L’annonce est souvent un moment important dans la vie de l’entourage. De ce moment vont découler des mouvements psychiques permettant de répondre à cette situation. L’accompagnement par un psychologue peut être aidant pour la personne en situation de handicap ou de maladie et ou pour son entourage.

La fin de vie -que ce soit la sienne ou celle d’un proche- est une situation fortement chargée en affects. Dans ce contexte, l’accompagnement par un psychologue peut s’avérer bénéfique.

Mes différentes formations m’ont permises de me spécialiser dans les domaines ci-dessus. Toutefois, si vous êtes concernés par une autre problématique je peux vous recevoir et nous verrons ensemble ce qui semble le plus judicieux pour vous.